5 romans jeunesse fraîchement sortis des presses !

Par défaut

9782897235475

Titre : Cupcakes et claquettes (tome 4) – Le cœur dans les nuages

Texte : Sophie Rondeau

Genre : Série de romans (10 ans +)

Résumé : Après avoir mené l’enquête pour découvrir l’identité de son admirateur secret, Clara a maintenant un amoureux… ou presque. Cette nouvelle relation chamboule la vie de Clara et ses résultats scolaires. Pourtant, Étienne n’est encore officiellement qu’un ami ! Pour Lili, rien ne va plus. D’abord, elle apprend qu’elle doit porter des lunettes avant d’être victime d’un bête accident qui l’empêche de danser pendant plusieurs semaines. La voici au désespoir. Et côté cœur, qu’en est-il pour elle ? Ainsi se poursuit la deuxième année du secondaire de Lili et Clara Perrier, des jumelles pétillantes qui ont tout pour plaire.

Cliquez ici pour acheter ce livre !

10346223_365896830285728_6629548654999237124_n

Titre : Rude réveil pour un vieil ours

Texte : Marie Beauchamp

Genre : Roman d’aventures (9 ans +)

Résumé : Le printemps qui s’éveille rend tout le monde pimpant à Val-Bon-Vent. Tout le monde sauf Paul Auclair, le père de Chloé, qui manque d’énergie depuis quelque temps. Chloé s’en inquiète et son meilleur ami Simon aussi. Le garçon est persuadé que Paul a besoin d’une bonne cure de rajeunissement. Mais peut-on vraiment revenir dans le temps et faire en sorte que les adultes renouent avec les bonheurs de leur jeunesse ? L’incroyable imagination de Simon sera-t-elle à la hauteur de cette mission ? Son rival Alex Legrand pense que non. Il n’en fait pas plus pour que les plans farfelus de Simon prennent une allure de défi !

Cliquez ici pour acheter ce livre !

Alessandro_Cassa

Titre : Le professeur Dumdell et les chauves souris de Sleeping Stones

Texte : Alessandro Cassa

Illustrations : Alessandro Cassa & Andrea Alemanno

Genre : Roman d’aventures (8 ans +)

Résumé : Rien ne va plus à Meadowfield où les habitants n’ont toujours pas retrouvé le sommeil. Rappelez-vous : Zacarus, en voulant porter secours à son ami le vicaire, a renversé malencontreusement une potion de son frère sur les petites chauves-souris de Sleeping Stones, qui, instantanément, se sont mises à hurler des contes d’horreur à travers le village. Depuis lors, le capital sympathie des Fieldloviens envers les frères Dumdell est en chute libre. Mais, le professeur Acarus a dans l’intention d’aider ses concitoyens et amis en créant une potion de lumière. Pour trouver l’ultime ingrédient, il doit se rendre à Londres, lui qui n’est plus allé au-delà du cimetière depuis si longtemps ! Pendant ce temps, une société secrète anti-potion s’est formée à Meadowfield sous l’impulsion de l’aubergiste Jim et du jeune journaliste fouineur Ink Papermore. Leur volonté est de se débarrasser du Professeur Acarus Dumdell. Il peut-être temps que le maire, le Colonel Fear Kingstoria revienne administrer son village… Mais le reconnaîtra-t-il ? La potion de lumière du Professeur s’est révélée efficace ! Un peu trop même… Et voilà Meadowfield envahie par une forêt vierge de végétaux en tout genre, stimulés par l’intense lumière qui règne jour et nuit sur le village…

Le mystère qui entoure les jumeaux Dumdell s’épaissit, pour le plus grand plaisir des jeunes lecteurs qui retrouvent un professeur aussi maladroit et attachant que dans le premier tome. Les nouveaux personnages qui font leur apparition ne manquent pas de caractère non plus. Et les illustrations d’Alessandro Cassa dont émane une atmosphère so british viennent idéalement compléter ce second opus. Bref notre sympathique auteur québécois récidive avec réussite et talent.

Cliquez ici pour acheter ce livre !

ACH003612309.1426132508.320x320

Titre : Émilie-Rose (tome 4) – La crème glacée, malala, la souris et moi

Texte : Martine Latulippe

Illustrations : Louise C. Bergeron

Genre : Série de romans (9 ans +)

Résumé : Il fallait s’y attendre, la rentrée d’Émilie-Rose au cégep n’est pas simple ! Toujours aussi distraite, et un brin maladroite, il faut bien le dire, elle se perd dans ce nouvel établissement, se met les pieds dans les plats dès son premier cours, et quoi encore ! Les choses ne sont pas roses… Toutefois, la situation se détériore davantage quand elle apprend que Béa, sa meilleure amie, vit une peine d’amour. Rosie est prête à tout pour aider Béa. Même à négliger Arthur, son si-beau-et-si-adorable voisin…

Cliquez ici pour acheter ce livre !

9782896073191

Titre : Hier, tu m’aimais encore

Texte : Robert Soulières

Illustrations : Sybiline

Genre : Roman (13 ans +)

Résumé : 

« il n’y a pas
si longtemps
je comptais
les grains
de beauté
sur ta peau
ce soir
je compte
les jours passés
sans toi »« tu avais besoin d’oxygène
tu as dit ça
en regardant le plancher
le plafond
les casiers
les autres filles qui passaient
en regardant
partout
sauf moi
pas eu le temps de voir
la lâcheté dans tes yeux
puis tu m’a laissée
seule
dans le corridor
avec la douleur
de l’abandon
devant le casier 138
et le silence métallique
se mêle à mon silence furieux »

Cette liste de livres écrits par les membres de l’Association des écrivains québécois pour la jeunesse est publiée régulièrement. Je vous invite à la diffuser sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes abonnés : Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, Pinterest, etc. Merci d’encourager les créateurs québécois !
Advertisements

Monstres, fantômes, épouvante… à partir de 8 ans !

Par défaut

Le mot de la mort

(Cliquez sur les images pour acheter les livres)

Titre : Le mot de la mort

Auteur : Keven Girard

Genre : Roman d’épouvante

Thèmes : Mythe, légende, épouvante, superstition, théâtre, suspense, spectacle

Public cible : 8 à 12 ans

Résumé : À quelques heures d’animer le grand spectacle de fin d’année, William et Virginie apprennent qu’une malédiction sévit. Il suffirait de prononcer un seul mot sur la scène pour que tout tourne en véritable cauchemar.

Pendant ce temps, une personne prépare un plan monstrueux et note tous les détails dans un cahier canada. Qui est-elle ? Doivent-ils se méfier de la bibliothécaire ou de l’étrange technicien ?

Intrigués par cette superstition, les animateurs se rendront compte par des événements de plus en plus affreux qu’il existe peut-être bel et bien un mot différent des autres … un mot de la mort !

Le fantome moqueur qui fait peur Fernande Lamy

Titre : Le fantôme moqueur qui fait peur

Texte : Fernande Lamy

Illustrations : Sébastien Pinard

Public cible : 8 à 10 ans

Résumé : Une porte qui s’ouvre toute seule. Une voix venue de nulle part que madame la directrice dit ne pas avoir entendue. Les élèves à la bibliothèque font la sourde oreille aux bruits étranges. Pourquoi personne dans cette école ne veut parler du fantôme qui fait peur à tout le monde ? C’est ce que Thomas et Fanny, frère et soeur jumeaux, se demandent depuis qu’ils sont arrivés dans cette nouvelle école. Grâce à un extraordinaire don que les jumeaux découvrent par hasard, ces derniers deviennent de vrais héros pour leurs compagnons de classe.

cover maldiction

Titre : La malédiction du coffre

Texte : Amy Lachapelle

Genre : Roman d’épouvante

Public cible : 8 à 12 ans

Résumé : Katherine, un vrai garçon manqué, reçoit un cadeau qui lui déplaît vraiment pour son anniversaire : un coffre ancien rempli de trucs de filles comme du maquillage. Après qu’une bagarre éclate dans la rue entre son groupe d’amis et ses pires ennemis, Kath a un oeil bien amoché. Elle a recours au maquillage du coffre afin de camoufler les dégâts. C’est alors que son visage se transforme de façon épouvantable. Que se passe-t-il?

Elle se rend vite compte que le fameux coffre n’a rien d’ordinaire….

Pourtant, tout le monde sait qu’il est impossible qu’un objet soit maléfique, non?

9782923574950 (1)

Titre : Au pays des hommes-lézards

Texte : Louise Tondreau-Levert

Genre : Roman fantastique

Public cible : 8 à 12 ans

Résumé : Hugo, jeune garçon réservé et timide, voyage grâce à l’aiguille sans chas au pays des Hommes-Lézards. Il y rencontrera des créatures effrayantes, des êtres sympathiques et une mystérieuse magicienne. Pour retrouver son grand-père qu’il soupçonne de se cacher derrière l’aiguille, Hugo doit vaincre sa peur des monstres et maîtriser son défaut de langage. De plus, Madeleine sa grand-mère le surprotège, car elle craint qu’il disparaisse comme son mari. Comment y arriver lorsqu’on n’a que douze ans et que se faire comprendre est si difficile?

9782923574813

Titre : Pages de terreur

Texte : Jonathan Reynolds

Genre : Roman d’épouvante

Public cible : 8 à 12 ans

Résumé : Félix adore les livres. Ce sont ses seuls amis. Mais un soir, à la bibliothèque municipale, il en découvre un qui se révèle bien différent des autres. Félix pourrait jurer qu’il est vivant, qu’il tente de communiquer avec lui. Sous sa mystérieuse couverture se cache quelque chose que personne n’a jamais lu…ou vu ! Car en parcourant ses pages maudites, Félix vivra une expérience dans la terreur, la vraie! Pages de terreur: un roman où chaque mot fait peur. Oserez-vous le terminer?

Cette liste de livres écrits par les membres de l’Association des écrivains québécois pour la jeunesse est publiée chaque semaine. Je vous invite à la diffuser sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes abonnés : Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, Pinterest, etc. Merci d’encourager les créateurs québécois !